Mobilis +

Fun car palace – Bruxelles
 
Ce garage du futur répond à l’évolution des modes de déplacement et de la culture automobile par une structure évolutive. Pour répondre à un maximum de scénarios possibles, il emprunte au fameux Fun Palace de Cedric Price une série de dispositifs : des plateaux ouverts, des tourettes techniques, des monte-charges, ainsi qu’une trame structurelle démontable. L’implantation des tourettes dessine en plan une trame écossaise alternant de fines bandes correspondant aux noyaux, dédiées aux circulations d’air, d’eau et de personnes, et de larges plateaux dédiés aux activités. Le principe de cette structure est d’associer sans distinction le mouvement des véhicules et des personnes. Dans cette grande structure flexible, des activités se développent et d’autres disparaissent. Les personnes et les véhicules montent et descendent en suivant la trame des passerelles et des noyaux. Ils sont mis en scène. L’usine devient théâtre ; le théâtre devient événement. La culture et l’industrie se rejoignent et se mêlent. La structure prend la forme d’une œuvre ouverte. Elle est machine et mise en scène, rigueur et liberté. Elle définit une architecture de l’anticipation et de la coopération.

Programme Garage pour la vente et la réparation de voitures, showroom, bureaux, atelier, centre de livraison, logistique
Maître d’ouvrage D’Ieteren Immo
Surface 23 980 m²
Budget 19 000 000 €
Architectes Muoto & BC Architects
Mission Complète
Consultants Bollinger + Grohmann, Daidalos Peutz
Année 2019